Des femmes aux yeux poudrés, fardées de cauchemars
Elles n'ont plus de larmes, leurs yeux cernent les armes

    De la poudre aux yeux, des femmes sont répudiées

   Sans avoir de droits, sans savoir pouquoi

   De la poudre aux yeux, des femmes sont esclaves

   Isolées oppressées, lapidées maltraitées

      Condition d'esclave, des femmes torturées

      Emprisonnées, maltraitées, brûlées, immolées

      La loi du plus fort, ne résistera pas

      Domination...scandale...affranchissons ces femmes

   Des femmes aux yeux poudrés, fardées de cauchemars

   Elles n'ont plus de larmes, leurs yeux cernent les armes

      Sauvée de la peine de mort, par les pressions internationales

      Une femme ose protester, pour sa liberté

      Elle est le symbole, de l'émancipation

      Mon Dieu ! Pourquoi ! Elle croupit toujours dans sa prison !

   De la poudre aux yeux, des femmes sont répudiées

   Sans avoir de droits, sans savoir pourquoi

   De la poudre au yeux, des femmes sont esclaves

   Isolées oppressées, lapidées maltraitées

De la poudre aux yeux , des femmes aux yeux poudrés

De la poudre aux yeux, fardées de cauchemars

De la poudre aux yeux,elles n'ont plus de larmes

De la poudre aux yeux...leurs yeux...leurs yeux cernent les armes

                                                        Lilac Lilac664@aol.com